Cet article est directement lié à celui concernant la présentation de Microsoft Project que vous pouvez retrouver ici !

Vous cherchez une licence Microsoft Project® et vous trouvez que, si l’investissement en vaut la peine, le coût est rédhibitoire ? Alors, entre les choix qui vous sont proposées, vous pourriez opter pour Microsoft Project® Standard. Il y a tout de même 600€ d’écart entre cette version et celle de Project Professionnelle. A priori, à regarder ce comparatif, il n’y a que peu de différences ! Outre le fait que Project Standard n’est pas disponible en version cloud, vous perdez évidemment toutes les fonctionnalités liées à l’absence d’interfaçage avec les solutions de gestion de portefeuille de projet Project® Online et Project® Serveur, avec les listes de tâches SharePoint® ou avec les services de communication proposés par Skype Entreprise.

Il n’y a toujours pas mort d’homme pour vous ? Attention toutefois à bien regarder les autres fonctionnalités qui vous sont offertes (ou plutôt retirées par rapport à la version Professionnelle) !

Dans le comparatif est évoquée l’absence de gestion des ressources. Celle-ci se traduit d’abord par l’absence d’une fonctionnalité sans grand impact : la case à cocher Générique présente dans la fenêtre Informations sur la ressource – l’indicateur correspondant n’apparaîtra donc pas dans la colonne du même nom dans le Tableau des ressources, mais cela ne vous empêche en aucun cas de créer une ressource générique… Bien plus dommageable est ensuite l’absence de l’affichage Planificateur d’équipe qui est une vraie plus-value lorsqu’il s’agit, par exemple, de fournir des directives simples aux équipes ou de réallouer rapidement des tâches à d’autres ressources !

Le comparatif de Microsoft ne parle pas non plus de la fonction permettant d’activer ou de désactiver certaines tâches. Celle-ci est présente dans l’onglet Tâches et au niveau du groupe Planifier. La désactivation d’une tâche occulte ses données et modifie sa représentation graphique dans le diagramme de Gantt. Rien n’est supprimé ! Au contraire, le planning conserve encore la trace d’une tâche qui semble désormais transparente et est sans incidence sur le projet. Imaginez les tâches A, B et C liées par des liens Fin-Début : en désactivant B, la tâche C est toujours liée à B, mais planifiée à partir de la date de fin de A. C’est idéale pour des simulations, l’insertion par anticipation de plans d’action correctif ou de scénarios, la dégradation du produit,… Certes, ce n’est pas vital, mais cela facilite grandement la vie d’un chef de projet.

Microsoft Project® Standard, la bonne solution ? Rien ne vous interdit de tester les 2 versions et de faire votre choix en toute connaissance de cause !